Le zéro déchet est une pratique issue avant tout d’une philosophie de vie qui questionne notre façon de consommer et la manière dont les déchets qui en découlent impacte notre planète. Cette philosophie de vie s’étend donc bien au-delà de la maison et prends même presque plus d’importance à l’extérieur, lorsque nous sommes au plus proche de la nature.

Et c’est bien en extérieur qu’on comprend tout ce qui a fait le succès du plastique; Léger et pratique, justement du fait de son côté jetable. On doit bien l’avouer, il rend le quotidien quand même plus facile.

Mais lorsqu’on connait ses effets néfastes sur la planète et sur la santé, on ne peut pas rester dans l’inaction. L’État a engagé quelques mesures (interdiction des sacs plastiques en sortie de caisse des supermarchés, retrait à la vente des cotons-tiges etc.) mais il ne tient qu’à nous, consomm’acteur, de nous réinterroger sur nos pratiques quotidiennes.

Petit guide des bonnes pratiques à adopter pour des activités extérieures responsables.

Vers une transition législative

Bonne nouvelle! Depuis janvier 2020, assiettes, couverts, verres, bols, pots à glace, pailles, bâtonnet mélangeur, piques à steaks en plastique sont interdits à la vente! Il faudra donc trouver autre chose pour vos piques-niques de l’été. Les industriels ont dores et déjà travaillés sur des produits de remplacement, à base de matériaux plus écologiques et durables (fibres végétales ou biosourcés) mais on peut réellement se poser la question de ce type de consommable. On soulage notre conscience en se disant que c’est biodégradable mais honnêtement, combien sommes-nous à repartir avec nos déchets et à les trier afin qu’effectivement ils soient recyclés une fois revenus de notre pique-nique? Pas beaucoup. On va pas se mentir, nous sommes nombreux à agir ainsi : la fin du pique-nique venue, on met tout dans un sac poubelle et hop! directions les ordures ménagères! Bonne nouvelle encore, c’est que ces produits bénéficient d’un sursis jusqu’à juillet 2021 mais ils devraient progressivement disparaitre de nos rayons.

Place au durable!

On investit dans des bentos ou autres lunch box pour emporter ses plats préférés partout ou encore mieux, des boîtes de conservation en verre qui seront ainsi multi-usages. On peut se procurer des couverts en bambou mais les couverts de cuisine sont tout aussi pratique; On peut aussi investir dans un outil multifonction en acier inox avec cuillère, couteau, fourchette, décapsuleur etc. intégrés.

On jette définitivement les bouteilles en plastique et on adopte la gourde en aluminium; J’ai même récemment troqué ma poche à eau pour une gourde alu sur laquelle vient se visser ou non, c’est à ma guise, le système de valve et tube (Cela reste quand même bien pratique lors des randonnées pour pouvoir boire sans poser son sac à dos toutes les cinq minutes). Alors oui, on garde du plastique mais quand même moins que dans les poches à eau classique et la longévité de la gourde est quand même plus intéressante. Pour les boissons chaudes, le thermos en inox est plutôt bien intégré dans nos pratiques.

Pour le café ou le thé au bureau on peut tout à fait apporter sa propre tasse (La mienne me suis partout!) et investir dans une bouilloire. Bien plus économique en terme de déchet que les gobelets en plastique, même si les industriels tentent de jouer sur votre bonne conscience en jouant la carte du recyclage.

Hop! on profite des festoch’ pour récupérer les éco-cups;   Réutilisables et pratiques certains y trouvent cependant un goût de plastique désagréable, notamment pour les boissons chaudes. (Gardons à l’esprit que de toute façon plastique et chaleur ne font pas bon ménage).

Pour limiter les déchets, pensez aussi aux gourdes à compote. Elles sont lavables donc réutilisables et en plus elles sont funs! Veiller à prendre celles qui s’ouvrent par le bas, bien plus pratiques à remplir et à nettoyer.

Oubliez évidemment les serviettes en papier, on ressort les bons vieux torchons en coton, lavables.

On pense à glisser dans son coffre un tot bag ou un cabas réutilisable pour faire ses courses et ça y est, on est paré pour une sortie zéro déchet!

Cet article vous a plu? vous souhaitez venir l’enrichir avec d’autres astuces éco-responsables? N’hésitez pas à me laisser vos commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *